Côte d’Ivoire : Bédié réclame une intervention des Nations unies et Affi N’Guessan une transition de 12 mois

0
60

Les partis politiques opposés à la candidature d’Alassane Ouattara pour l’élection du président de la République du 31 octobre 2020, ont tenu un meeting, ce samedi 10 octobre 2020, au stade Félix Houphouët-Boigny.

Au cours de ce meeting, le dénominateur commun de tous les leaders de partis politiques qui se sont succédés au pupitre était leur opposition à la candidature d’Alassane Ouattara. Ils ont vivement réclamé le retrait du Chef de l’Etat. D’ailleurs les messages sur les pancartes des partisans de l’opposition n’étaient pas du tout tendre envers M. Ouattara.

Si le président Henri Konan Bédié, candidat retenu, a demandé une intervention des Nations unies dans le cadre de cette élection, Affi N’Guessan, l’autre candidat penche pour une transition de 12 mois. Et cela, à 21 jours de l’organisation du scrutin. D’ailleurs, la Commission électorale indépendante a franchi une autre étape du processus électoral avec la remise des affiches et du spécimen du bulletin unique de vote.

Ils étaient nombreux, les militants et sympathisants des partis de l'opposition à prendre d'assaut le stade Félix Houhpouët-Boigny (DR)
Ils étaient nombreux, les militants et sympathisants des partis de l’opposition à prendre d’assaut le stade Félix Houhpouët-Boigny (DR)

A cinq jours de l’ouverture de la campagne qui va courir du 15 octobre au 29 octobre 2020, le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan, président du Fpi n’ont toujours pas dit s’ils prendront part au scrutin. Dans leurs discours, ils n’ont donné aucune consigne. Cependant, ils récusent la Commission électorale indépendante (Cei) et le Conseil constitutionnel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here