Mali : Soumaïla Cissé enfin libre

0
43

Soumaïla Cissé, jusqu’alors présumé aux mains des jihadistes, a été libéré, a annoncé jeudi la présidence malienne sur les réseaux sociaux.

La présidence de la République “confirme la libération de M. Soumaïla Cissé et Mme Sophie Pétronin. Les ex-otages sont en route pour Bamako”, a-t-elle indiqué sur Twitter.

Aucun détail n’a été fourni dans un premier temps sur les circonstances de cette libération annoncée, qui se dessinait depuis le week-end.

Soumaïla Cissé, deuxième à trois reprises de l’élection présidentielle, avait été enlevé le 25 mars alors qu’il faisait campagne pour les élections législatives dans la région de Tombouctou (nord-ouest). L’otage française Sophie Petronin avait pour sa part été enlevée le 24 décembre 2016 à Gao, où elle vivait et dirigeait depuis des années une organisation d’aide à l’enfance.

Deux otages italiens ont également été libérés, Nicola Chiacchio et le père Pier Luigi Maccalli, un prêtre enlevé au Niger en 2018.

“La libération de ces personnalités enlevées par les filiales du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) a été obtenue grâce aux efforts conjugués” notamment des services de renseignements, des forces armées et des “partenaires du Mali”, affirme le gouvernement.

Il faisait référence au GSIM, principale alliance jihadiste du Sahel liée à Al-Qaïda et dirigée par le chef touareg malien Iyad Ag Ghaly.

Quelques mois après sa création en mars 2017, cette alliance avait diffusé la première vidéo de Sophie Pétronin, enlevée le 24 décembre 2016 à Gao dans le nord du Mali, la montrant avec cinq autres étrangers enlevés au Mali et au Burkina Faso depuis 2011.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here